Démarrer la certification BSI Kitemark™ pour la réparation des véhicules endommagés

Qu'est-ce que la certification BSI Kitemark™ pour la réparation des véhicules endommagés ?

Une réparation BSI Kitemark n'est pas qu'une question de première impression. Il s'agit de prouver que toutes les réparations effectuées sur un véhicule, y compris celles que le client ne voit pas, répondent aux exigences de la norme acceptée et reconnue au sein du secteur : PAS 125.

Que vous soyez un atelier de carrosserie indépendant, membre d'un groupe de carrossiers ou de réparateurs de véhicules accidentés, ou un réparateur mobile, vous pouvez y parvenir en vous soumettant à une inspection indépendante et en obtenant le statut BSI Kitemark

Cela signifie prouver que :

  • Les procédures de réparation correctes sont suivies
  • Le personnel est compétent et formé
  • Les outils et équipements sont adaptés et entretenus
  • Les pièces conviennent à une réparation sans danger
  • Les procédures de contrôle qualité sont suivies

Le programme BSI Kitemark est adopté dans l'ensemble du secteur par les ateliers de carrosserie et les centres de réparation de véhicules accidentés les plus visionnaires qui se sont engagés à réaliser des travaux conformes aux normes les plus strictes. En outre, il est reconnu par les constructeurs automobiles et par la plupart des grandes compagnies d'assurance.


Différenciez votre activité grâce à la certification BSI Kitemark™

Rejoignez la famille BSI Kitemark et : 

  • Rassurez vos clients privés et utilisateurs de parcs et vos donneurs d'ordre
  • Réduisez vos responsabilités
  • Démontrez votre sens du devoir de diligence
  • Protégez la réputation de votre entreprise
  • Attirez de nouveaux clients
  • Réalisez des économies en réduisant le nombre de réclamations émanant des clients et les coûts de remise en état


Les automobilistes ont foi en la certification BSI Kitemark™

La certification BSI Kitemark existe depuis 1903. Depuis cette époque, elle est utilisée comme symbole de qualité et de sécurité, reconnue et appréciée de longue date par les consommateurs en tant que garantie de qualité réellement indépendante dans tous les domaines, y compris dans celui de la réparation des véhicules endommagés.


À qui est ouvert le programme ?

Toute entreprise de réparation de véhicules, petite ou grande, indépendante ou franchisée, intervenant dans des locaux fixes ou mobiles peut solliciter la délivrance d'une licence BSI Kitemark.

Êtes-vous une petite entreprise ?

Le programme BSI Kitemark ne concerne pas uniquement les grands ateliers de carrosserie ou les grands réseaux. Si votre entreprise de réparation emploie un total de sept salariés (de manière direct ou indirecte), notre programme destiné aux petits ateliers de carrosserie est fait pour vous. Cela signifie une réduction du nombre d'audits dont vous ferez l'objet et, par conséquent, une réduction des coûts.

Que comprend le programme ?

Une licence BSI Kitemark pour la réparation de véhicules endommagés peut être attribuée pour chacun des trois types de réparation :

  • Catégorie 1 – La réparation des bosses, rayures et marques ou de la sellerie de façon à ce que les parties endommagées puissent être ramenées à leur état d'origine sans nécessiter de pièces de rechange. Cette catégorie exclut les roues du véhicule.
  • Catégorie 2 - La réparation des bosses, rayures et marques ou de la sellerie de façon à ce que les parties endommagées puissent être ramenées à leur état d'origine, y compris l'enlèvement, la remise en place ou le remplacement du "vitrage et des pièces standard", dont les exemples comprennent les éléments suivants, sans s'y limiter : capots, portes, roues, ailes, hayons, pare-chocs, barre de renfort du pare-choc. Cette catégorie exclut le remplacement du châssis, de la direction et des pièces de la suspension.
  • Catégorie 3 - La réparation des bosses, rayures et marques ou de la sellerie de façon à ce que les parties endommagées puissent être ramenées à leur état d'origine, y compris l'enlèvement, la remise en place ou le remplacement du "vitrage et des pièces standard", dont les exemples comprennent les éléments suivants, sans s'y limiter : capots, portes, roues, ailes, hayons, pare-chocs, barre de renfort du pare-choc , auxquels s'ajoutent : le remplacement et la réparation des panneaux ; la réparation et le remplacement des pièces de structure dont les longerons du châssis et les pièces "standard" associées au châssis ; ainsi que les remplacements de carrosserie et de châssis.

Le programme ne couvre pas les processus de réparation des véhicules de service public, véhicules commerciaux lourds ou poids lourds, ni de tout autre véhicule non destiné au transport de passagers comme les chariots élévateurs ; les réparateurs de pare-brises, bien que le remplacement des pare-brises et d'autres pièces/composants mécaniques et de vitrage automobile soit couvert lorsqu'il entre dans le processus de réparation ; et le passage au contrôle technique.


Pourquoi choisir BSI ?

Le programme BSI Kitemark pour la réparation de véhicules endommagés est évalué indépendamment au moyen d'inspections surprises. Cela peut apporter une vraie tranquillité d'esprit à vos clients

De plus, BSI Kitemark est un symbole de qualité fort, reconnu par nos clients.

Nous avons été les premiers à nous lancer dans l'élaboration de normes il y a plus de 100 ans et aujourd'hui nous sommes leader sur le marché. Nous aidons plus de 65 000 organisations dans 150 pays, allant de grandes marques internationales à de petites entreprises ambitieuses souhaitant prendre de l'avance sur la concurrence. Faisant partie des rares organisations qui comprennent les normes dans leur intégralité, non seulement nous évaluons dans quelle mesure vous les respectez mais en plus nous créons entièrement de nouvelles normes et formons les équipes à leur utilisation dans le monde entier pour de meilleures performances. Nos connaissances peuvent transformer votre organisation.




*Une étude indépendante, réalisée en Grande-Bretagne par le biais d'OnLineBus, une enquête en ligne sur les omnibus pour BSI. Un échantillon de 923 adultes britanniques de plus de 16 ans ont été interrogés. L'entretien a été mené au moyen d'un auto-questionnaire rempli en ligne entre le 11 et le 15 octobre 2012. Cet échantillon a été pondéré pour représenter la population adulte britannique âgée de plus de 16 ans.