résilience organisationnelle


Qu'est-ce que la résilience organisationnelle ?

La résilience organisationnelle est « la capacité d’une organisation à anticiper, se préparer, répondre et s’adapter aux changements progressifs et aux perturbations soudaines afin de survivre et de prospérer ».

La résilience organisationnelle va au-delà de la gestion des risques vers une vision plus globale de la santé et du succès de l’entreprise. Une organisation résiliente est darwinienne, dans le sens où elle s’adapte à un environnement changeant de manière à rester en adéquation avec les besoins sur le long terme. C’est aussi une organisation qui apprend de sa propre expérience et de celle des autres pour passer l’épreuve du temps.

La résilience organisationnelle permet aux entreprises de tirer parti de l’expérience et de saisir les opportunités afin de prospérer dans le monde dynamique et interconnecté d’aujourd’hui. En conséquence, BSI considère la résilience organisationnelle comme un impératif stratégique pour toute entreprise, elle est la manifestation d’un principe : « faire de l’excellence une habitude ». Les dirigeants ont l’obligation professionnelle de veiller à ce quel’organisation fonctionne toujours bien et de faire en sorte qu’elle reste solide pour l’avenir. Pour ce faire, ils doivent s’assurer que leur organisation, ainsi que leur entreprise, est résiliente.


La résilience organisationnelle: Comment prospérer en passant l'épreuve du temps



A quoi ressemble une organisation résiliente et quels sont ses avantages ?

Une organisation résiliente fonctionne autour de trois principaux avantages dans sa manière d’opérer qui sont : l’adaptabilité stratégique, le leadership flexible et la gouvernance robuste

L’adaptabilité stratégique – est la capacité à bien gérer le changement de circonstances même si cela signifie s’éloigner de leur cœur de métier d’origine.

Le leadership flexible – signifie prendre des risques mesurés avec confiance et répondre rapidement et de façon appropriée à la fois aux opportunités et aux menaces.

La gouvernance robuste – peut être définie comme la responsabilisation à travers les structures organisationnelles et les hiérarchies, basée sur une culture de confiance, de transparence et d’innovation, en s’assurant qu’elles restent fidèles à leur vision et à leurs valeurs.