Publication prévue de la norme ISO 50001 sur le management de l’énergie au 3e trimestre 2011

Dans un contexte où les prix mondiaux de l’énergie s’envolent, l’annonce de la publication prochaine de la Norme internationale ISO 50001 relative au management de l’énergie, prévue pour le troisième trimestre 2011, tombe à point nommé.

Cette norme aidera les organismes à améliorer leur performance et leur efficacité énergétiques et à atténuer leur impact sur le changement climatique.

ISO 50001 définira un cadre pour que des installations industrielles et commerciales, mais aussi des organismes entiers puissent gérer l’énergie qu’elles utilisent. Cette norme, qui vise une applicabilité dans tous les secteurs économiques des pays, pourrait avoir un effet sur plus de 60% de l’usage énergétique mondial.

L’élaboration d’ISO 50001 a été confiée au comité de projet ISO/CP 242, Management de l’énergie. Pour Edwin Piñero, qui en est le Président, «il ne se passe pas un jour dans le monde sans que des organismes soient confrontés à des problèmes tels que la disponibilité et la fiabilité de l’approvisionnement en énergie, les changements climatiques et l’épuisement des ressources. Pour affronter ces questions, il est indispensable d’examiner avec quelle efficacité un organisme gère son usage énergétique.

ISO 50001 fournit un modèle qui a fait ses preuves et aidera les organismes à planifier et à gérer méthodiquement cet usage énergétique. En mettant l’accent sur l’amélioration de la performance énergétique et l’amélioration continue, cette norme aidera à progresser en termes d’efficacité énergétique et d’usage énergétique prudent. Il règne un large consensus au sein du comité, c’est pourquoi nous avançons rapidement vers la publication – preuve que cette norme répond à un besoin réel et qu’elle est attendue.»

Le secrétariat de l’ISO/CP 242 est assuré en partenariat par l’American National Standards Institute (ANSI) et l’Associação Brasileira de Normas Técnicas (ABNT), membres ISO respectivement pour les États-Unis et le Brésil. L’ISO/CP 242 rassemble 43 pays participants et 12 observateurs, et compte parmi ses organisations en liaison l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) et le Conseil mondial de l’énergie (CME).

Ce document s’appuie sur les éléments propres à toutes les normes ISO de système de management, ce qui assure un haut niveau de compatibilité avec ISO 9001 (management de la qualité) et ISO 14001 (management environnemental). Les organismes trouveront dans ISO 50001 :

  • Un cadre pour intégrer l’efficacité énergétique dans les pratiques de management
  • Comment utiliser plus judicieusement des facteurs de production consommateurs d’énergie
  • Des conseils en matière d’évaluation comparative, de méthodes de mesure, de mode de documentation des améliorations de l’intensité énergétique et de leur impact prévu sur les réductions des émissions de GES
  • La transparence et la communication sur le management des ressources énergétiques
  • Les meilleures pratiques et les bons comportements en management de l’énergie
  • Comment évaluer et privilégier la mise en application de nouvelles technologies à haut rendement énergétique
  • Un cadre pour favoriser l'efficacité énergétique tout au long de la chaîne d'approvisionnement
  • Les améliorations en matière de management de l'énergie à apporter dans le contexte des projets de réduction des émissions de GES.

Pour Roland Risser, Président du groupe consultatif technique américain de l’ISO/CP 242 et Directeur du Building Technologies Program (Programme relatif aux technologies du bâtiment) au sein du Département de l’Énergie américain, « cette nouvelle Norme internationale fournit un cadre structurel aux entreprises industrielles et commerciales pour qu’elles puissent améliorer continuellement leur intensité énergétique – en faisant des économies, en améliorant leur compétitivité et en réduisant leur impact sur l’environnement. Quand les entreprises peuvent allier efficacité et rentabilité, elles gagnent sur tous les plans. »


Source : www.iso.org/iso/fr