Notre histoire

1901 – 1914 : Au commencement

Sir John Wolfe-Barry - l'homme qui a conçu le Tower Bridge de Londres - incite le Council of the Institution of Civil Engineers à former un comité pour réfléchir à la normalisation de sections de fer et d'acier le 22 janvier 1901.

Par la suite, le 26 avril 1901, l'Engineering Standards Committee (Comité des Normes d'Ingénierie) se réunit pour la première fois. En conséquence, le nombre de tailles de sections d'acier structurel est ramené de 175 à 113 et la normalisation est lancée.

En 1903, la nécessité d'indiquer aux acheteurs que les marchandises sont « à la norme  » conduit à la création et à l'enregistrement de la British Standard Mark, devenue depuis la Kitemark®. Une fois celle-ci appliquée aux rails de tramway, le nombre d'écartements est ramené de 75 à 5.

1914 – 1945 : La normalisation s'étend

Au cours de la Première Guerre mondiale, les Normes britanniques étaient utilisées par l'Amirauté, le War Office, la Chambre de commerce, la Lloyd's Register, le ministère de l'Intérieur, le Conseil de la route, le London County Council et bon nombre de gouvernements alors coloniaux.

Au cours des années 1920, la normalisation s'étend au Canada, à l'Australie, à l'Afrique du Sud et à la Nouvelle-Zélande. Et elle éveille de l'intérêt aux États-Unis et en Allemagne.

Le 22 avril 1929, l'Engineering Standards Committee, (depuis 1918 le British Engineering Standards Association) se voit accorder une Charte royale. Une charte supplémentaire lui est accordée en 1931, son nom devenant, pour finir, British Standards Institution.

Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate, le travail ordinaire sur les normes est interrompu et les efforts sont concentrés sur la production de « normes d'urgence de guerre », avec la reconnaissance officielle par le gouvernement britannique de BSI comme le seul organisme de publication de normes nationales en 1942.

Entre 1939 et 1945, plus de 400 normes d'urgence de guerre sont élaborées.

1946 – 1975 : Consolidation internationale et préoccupations des consommateurs

En 1946 s'est tenue à Londres de la première Conférence de normalisation du Commonwealth, qui a conduit à l'établissement de l'Organisation internationale de normalisation (ISO).

À la fin des années 1950 et jusque dans les années 1960, le marché est inondé de biens de grande consommation, dont bon nombre sont de qualité douteuse. En conséquence, 1953 la Kitemark® est appliquée au mobilier à usage domestique, aux autocuiseurs et aux casques de motocyclette pour aider les consommateurs à savoir si les marchandises sont bien produites.

Des normes sont également publiées sur des sujets comme le contrôle de la pollution de l'air, l'énergie nucléaire, la sécurité des colorants utilisés dans l'industrie, le mobilier scolaire et de bureau, ainsi que le transport aérien d'animaux vivants.

Le Women’s Advisory Committee (comité consultatif féminin) est créé en 1951 pour apporter un avis sur les normes concernant la consommation des ménagères. Ce comité est le précurseur du Consumer and Public Interest Network (réseau de consommateurs et d'intérêt public) qui coordonne les représentants des consommateurs dans l'ensemble des comités techniques de BSI pour les produits de consommation.

1959 voit l'ouverture de la Test House à Hemel Hempstead pour tester les équipements destinés à l'exportation vers le Canada, le début des Services de Santé et d'Essais Des règles gouvernementales introduisent également l'apposition obligatoire de la Kitemark® sur les ceintures de sièges automobiles et les casques de motocyclettes dont les essais ont été menés à Hemel Hempstead.

1975 – 1997 : Normalisation des systèmes de management

La première norme sur la qualité des systèmes de management dans le monde, la BS 5750, est publiée par BSI en 1979. En 1987, elle est remplacée par la série de normes internationales ISO 9000 que BS 5750 a inspirées.

Révisée en 1994, 2000 et ensuite en 2008, la norme internationale des systèmes de Management de la qualité a rencontré un succès mondial, avec plus d'1 million de certificats ISO 9001 (2000 et 2008 combinés) délivrés dans 178 pays et économies à la fin 2009.

Fort du succès de la norme BS 5750, BSI publie la première norme sur les systèmes de management de l'environnement dans le monde, BS 7750, en 1992.

Son successeur international, la norme ISO 14001 a été publiée en 1996 et révisée en 2004. Au cours des 13 années qui suivent son introduction, la norme est rapidement adoptée par les entreprises (jusqu'à la fin 2009, plus de 220 000 certificats ISO 14001:2004 ont été délivrés dans 159 pays et économies).

Le groupe BSI amorce alors également son expansion internationale, en établissant BSI Americas à Reston, en Virginie, en 1991 ainsi que son premier bureau asiatique à Hong Kong en 1995.

Depuis 1998

BSI prend une dimension planétaire en 1998, après des modifications de la Charte royale et l'acquisition par le groupe BSI de :

  • CEEM, prestataire américain de premier plan de services de formation et de publication sur les systèmes de management, et
  • International Standards Certification Pte Ltd, organisme de certification basé à Singapour.

En janvier 2002, l'activité d'enregistrement de l'ISO en Amérique du Nord de KPMG est rachetée au groupe BSI, qui devient le numéro un des organismes d'enregistrement en Amérique du Nord. En 2003, BSI acquiert 100 pour cent de BSI Pacific Ltd, pour renforcer la pénétration du groupe sur l'immense marché de la certification de la Chine élargie.

BSI prend également une participation de 49 pour cent dans British Standards Publishing Limited (BSPL), en réalisant un nouvel accord de commercialisation, de distribution et de licence pour accroître la capacité du groupe à délivrer des normes à un large éventail de marchés industriels et commerciaux au Royaume-Uni et dans le monde entier.

En 2003, BSI fête aussi le centenaire de la Kitemark et son accession au statut de Superbrand (Marquage de référence) B2B.

En 2004, le groupe acquiert l'activité de certification de KPMG aux Pays-Bas – KPMG Certification B.V. – dans l'objectif de fournir une palette élargie de services aux entreprises dans la région du Benelux et dans le reste de l'Europe continentale.

En 2006, BSI rachète :

et l'activité de Greenall Barnard Associates Ltd s'échangeant sous le nom ASI-QS, entreprise britannique spécialisée dans la formation et la mise en œuvre Six Sigma.

En 2008, la Kitemark® de BSI reçoit le statut de Superbrand de plein droit, en obtenant la récompense de BSI pour la quatrième fois de suite.

En avril 2009, BSI fait l'acquisition de la Supply Chain Security Division de First Advantage Corporation, USA et en mai 2009 a acheté Certification International S.r.l., fournisseurs d'évaluation et de certification de systèmes de management en Italie. Par la suite, en août 2009, BSI rachète EUROCAT, société allemande de certification et d'essais dans le domaine de la santé.

En 2010, BSI ouvre de nouveaux bureaux au Qatar et en Arabie saoudite. En mars, il acquiert l'organisme de certification du gaz GLCS, certificateur numéro un pour les équipements grand public liés au gaz au Royaume-Uni et l'un des trois plus grands d'Europe. À la fin de l'année, BSI acquiert l'entreprise de certification italienne BS Services Italia S.r.l (BSS) pour consolider sa position sur le troisième marché mondial de la certification des systèmes de management, ainsi que Systems Management Indonesia (SMI) pour renforcer sa capacité de service aux clients asiatiques.

Grâce à ces actions stratégiques et à plus d'un siècle de croissance, le groupe BSI propose désormais une gamme exhaustive de services professionnels à ses clients, en les aidant à améliorer leurs performances et à renforcer leur compétitivité dans le monde entier.