Londres 2012 mène la course en adoptant une nouvelle norme internationale pour le développement durable

Une nouvelle norme internationale pour le développement durable qui aide à l’organisation d’événements plus efficaces qui réduisent les émissions de carbone et permettent d'avoir une main-d’œuvre plus inclusive a été lancée.

La norme - qui a été développée suite au succès de la norme britannique BS 8901 pour les systèmes de management des événements durables - est utilisée par le Comité d'Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Londres pour aider à faire des Jeux de 2012 les plus durables à ce jour.

Lancée en réponse à une demande internationale, ISO 20121 définit un cadre pour réduire les émissions de carbone, les coûts et les déchets, le management de la biodiversité des sites et l’obtention d'une main-d’œuvre diversifiée et inclusive.

La norme a été élaborée par la cooptation d’experts de 30 pays et fournit un langage international commun pour le développement durable dans le secteur de l'événementiel et un outil d'analyse comparative utilisable.

Elle adopte une approche de management de systèmes pour l'organisation d’événements plus durables, qui devrait conduire à des améliorations dans les questions clés du développement durable telles que le choix du lieu, le transport, le recyclage ou la réutilisation des déchets de démolition, la création d'une stratégie alimentaire durable, la promotion de modes de vie sains et la création de compétences, d'emploi et legs affaires.

La norme inclus également des conseils pratiques sur les communications, la planification opérationnelle et de contrôle, l'identification et l’engagement des parties prenantes, la gestion et l’obtention de la chaîne d'approvisionnement, et l'évaluation de problèmes.

Comme la BS 8901, la norme internationale sera adaptée à toutes les tailles et types d'événements. Les avantages de la mise en place de la norme sont déjà compris par les premiers utilisateurs, incluants le Comité d'Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Londres, le village olympique, l’Académie Nationale de Voile de Weymouth et Portland et Earls Court.

David Stubbs, Responsable du Développement Durable au Comité d'Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Londres, a déclaré : « Grâce à la mise en œuvre d'un système de management des événements durables, les Jeux de Londres 2012 auront vraiment relevé la barre pour démontrer ce qui peut être réalisé avec la durabilité.

« En mettant en place ces normes, nous avons méthodiquement amélioré la viabilité des Jeux. Les questions qui importent ont été identifiées grâce à leur jugement professionnel et l'engagement des parties prenantes proactives. »

Howard Kerr, Directeur Général de BSI, a déclaré : « Au cours des prochaines années, le développement durable devenant un facteur inhérent à toutes les entreprises, cette norme donnera à l'industrie événementielle la possibilité de diriger. Nous espérons que les futures initiatives, petites ou grandes, seront inspirées par le bon travail commencé par le Comité d'Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Londres, en partenariat avec BS,I dans ce domaine important du développement durable ».

Les organismes habitués à la norme BS 8901 identifieront les différences suivantes entre la norme britannique et de l'ISO :

  • la mise en place de la "structure de haut niveau" de l’ISO qui fait partie de toutes les nouvelles et révisées normes de systèmes de management ISO, qui à l'avenir permettront d'améliorer l'interopérabilité entre ces normes
  • l'accent d’avantage mis sur le contexte dans lequel l'organisation de l'événement existe, ce qui devrait aider l'organisation à réfléchir stratégiquement
  • les exigences explicites pour identifier les risques opérationnels et les opportunités
  • plus d'indications sur l'identification des enjeux et la hiérarchisation