Des déchets qui valent de l’or avec la nouvelle norme ISO de comptabilité de management environnemental

Comment augmenter la productivité tout en réduisant l’impact environnemental ?

Tel est l’objectif d’une nouvelle norme ISO qui se propose d’aider les entreprises à réduire les coûts liés aux déchets et aux émissions qu’elles produisent, et à renforcer leur performance environnementale.

Cette norme, ISO 14051:2011, Management environnemental – Comptabilité des flux matières – Cadre général, aide les organisations à mieux cerner les conséquences environnementales et financières de leurs pratiques en termes d'utilisation des matières et de l'énergie, afin qu’elles puissent identifier les améliorations possibles dans ce domaine.

ISO 14051:2011 établit une approche fondée sur un système d’information de gestion appelé comptabilité des flux matières (MFCA), qui permet de suivre et de quantifier les flux entrants et sortants de matières au sein d’une organisation, ainsi que les stocks de matières. Ce système aide à identifier les schémas d’utilisation des matières et de l'énergie, et à les représenter en coûts et unités physiques. Ces informations peuvent ensuite être reprises en vue de réduire les pertes et de tirer plus grand profit des matières et de l’énergie.

Selon le Professeur Katsuhiko Kokubu, Animateur du groupe de travail qui a élaboré la norme, «beaucoup d'organisations ne sont pas conscientes de l’importance du coût impliqué par les pertes de matières parce que ces données sont souvent difficiles à extraire des systèmes classiques d'information, de comptabilité et de management environnemental. La MFCA permet de dégager des données tellement claires et précises qu’elle peut motiver les dirigeants à renforcer la productivité des ressources matérielles et à réduire de manière significative les déchets inutiles de façon beaucoup plus efficace que par les moyens traditionnels.» 

«Au final, les organisations augmentent non seulement leurs bénéfices, mais elles améliorent également leur performance environnementale et contribuent au développement durable».

La comptabilité MFCA est applicable à tous les secteurs d'activité qui utilisent des matières et de l'énergie, notamment les industries extractives, les secteurs secondaire et tertiaire, et les autres industries. Elle peut être mise en œuvre par des organisations de tout type ou de toute taille, avec ou sans systèmes de management environnemental en place, dans les pays à économie émergente comme dans les pays industrialisés.

La MFCA, qui constitue l'un des principaux outils de comptabilité de management environnemental, est destinée à être utilisée essentiellement au sein d'une installation ou d'une organisation unique. Il est cependant possible de l'étendre à de multiples organisations au sein d'une chaîne logistique, pour les aider à développer une approche intégrée visant à promouvoir une utilisation plus efficace des matières et de l'énergie.

ISO 14051 a été élaborée par le comité technique ISO/TC 207, Management environnemental.

ISO 14051:2011, Management environnemental – Comptabilité des flux matières – Cadre général, est disponible auprès des instituts nationaux membres de l'ISO (voir la liste complète avec les coordonnées). Il est également possible de l'obtenir directement au Secrétariat central de l'ISO au prix de 140 francs suisses, par l'intermédiaire de l'ISO Store ou en contactant le Département Marketing, Communication & Information (voir colonne de droite).


Source : https://www.iso.org/fr/home.html