Kitemark Réparation des véhicules endommagés - PAS 125 - FAQ

Foire aux questions à propos de la PAS 125 - Réparation des véhicules endommagés

Qu'est-ce que la PAS 125 ?

La PAS 125 appartient à BSI, l'organisme de normalisation national, et c'est cet organisme qui la maintient.

La PAS 125 correspond à la spécification technique convenue par l'industrie pour les procédés de réparation de carrosserie. Elle fournit aux ateliers de carrosserie les procédés et les procédures indissociables d'une réparation sûre des véhicules endommagés.

La PAS 125 précise les exigences minimum pour un personnel compétent, des installations appropriées et bien entretenues, des méthodes de réparation adéquates et la qualité des matériaux de réparation.

La PAS 125 est axée sur quatre éléments de réparation clés : méthodes, personnel, installations et matériels, ainsi que le management des procédés de réparation. Elle met l'accent sur l'amélioration permanente. En conséquence, la PAS 125 oriente les ateliers de carrosserie vers la réalisation d'une réparation sûre et techniquement rigoureuse. 

Quelle est la différence entre la PAS 125 et la Thatcham BSI Kitemark ?

La PAS 125 est une spécification technique. La Thatcham BSI Kitemark est un programme de certification qui démontre qu'une entreprise est réellement en conformité avec les exigences de la PAS 125 et le protocole du programme Kitemark et ce, en permanence. La Thatcham BSI Kitemark est sans égale dans le sens où elle se base sur les normes convenues par l'industrie, implique des auditeurs spécifiquement formés et agréés par BSI, et dispense une certification impartiale.

Quelle est la différence entre ce qu'offre BSI pour la PAS 125 et ce qu'offrent d'autres organismes ?

BSI est un organisme à but non lucratif, totalement indépendant et impartial. En tant que propriétaire de la Kitemark, BSI a déposé le nom Kitemark et le symbole Kitemark. BSI est la seule entité à pouvoir délivrer une Kitemark.

La BSI Kitemark associée jouit d'une reconnaissance et d'une confiance remarquables ; elle assure que les véhicules endommagés seront réparés selon les dernières normes.

La Thatcham BSI Kitemark est soutenue comme aucune autre par les plus grands assureurs, les donneurs d'ordre et les principaux protagonistes de l'industrie. Elle est également acceptée par l'industrie comme étant la marque de l'« assurance qualité » la plus reconnue et la plus efficace.

Quels sont les étapes du processus ?

  • Achat de l'exemplaire de la PAS 125 auprès de BSI (appeler le +44 8450 765610)
  • Organiser une formation si nécessaire
  • Organiser une analyse d'écart si nécessaire
  • Exprimez votre intérêt pour la Thatcham BSI Kitemark : appelez-nous au +44 8450 765610 ou envoyez-nous un e-mail
  • Remplissez les formulaires de demande et d'acceptation puis renvoyez-les nous
  • Une évaluation initiale sera organisée
  • Vous recevrez votre licence Kitemark (sous réserve d'une conclusion satisfaisante de l'évaluation initiale)
  • Maintenez votre conformité, vérifiée lors d'évaluations régulières

Quelle aide sera fournie ?

Formation – de nombreux cours éducatifs et formations publiques et intra-entreprise sont proposés pour une introduction à la PAS 125 et son audit interne. Contactez Thatcham ou BSI ou consultez leurs sites Internet www.thatcham.org

Qu'est-ce que signifie le programme pour les réparateurs ?

Les réparateurs peuvent pérenniser leurs futurs contrats en étant à même de prouver de manière indépendante aux assureurs et aux automobilistes que leurs services de réparation de carrosserie sont conformes à tous les  critères de sécurité de la PAS 125 et du programme Kitemark.

Ils y gagnent un avantage commercial significatif sur les autres prestataires non-Kitemark.

Le secteur de la réparation de véhicules accidentés au Royaume-Uni est déjà pourvu d'un certain nombre de normes et de codes, alors pourquoi nous en faut-il d'autres ?

Il est vrai qu'il existe déjà un certain nombre de normes, mais la majorité d'entre elles traitent des préoccupations des consommateurs. La PAS 125 diffère des autres normes et codes car il s'agit d'une spécification technique qui concerne les processus et procédures directement associés à la réparation des véhicules accidentés. Il existe un soutien interprofessionnel significatif pour une « norme de réparation unique et commune » émanant des principaux protagonistes de tous les secteurs de l'industrie de la réparation des véhicules accidentés. Les principaux éléments de ce soutien sont :

  • Les préoccupations face aux rapides avancées de la technologie automobile.
  • Les coûts des nombreux programmes d'approbation des associations professionnelles et du réseau d'assureurs supportés par les assureurs et les réparateurs.
  • Les écarts constatés et grandissants entre les compétences.
  • Les « risques d'entreprise » résultant des réparations peu sûres qui découlent à la fois de la législation (par ex. la responsabilité pénale des entreprises, la santé et la sécurité, la directive européenne relative à la sécurité générale des produits) et de la responsabilité sociale d'entreprise envers les assureurs.

Bien qu'il ne s'agisse pas d'un point vue universellement partagé, beaucoup de membres de Thatcham prévoient l'inspection par la FSA des procédés et procédures de la qualité de la chaîne d'approvisionnement de la réparation, et considèrent les systèmes actuels comme médiocres. Le programme fournit également une plateforme d'amélioration commerciale.

Membres du groupe de pilotage

La PAS 125 et la Thatcham BSI Kitemark pour la réparation de la carrosserie des véhicules ont reçu le soutien et l'engagement des entreprises suivantes :

  • Alton Cars
  • Audatex (UK)
  • Auto Body Professionals Club
  • Automotive Distribution Federation
  • Automotive Skills
  • Vehicle Manufacturers Body Repair Council
  • EurotaxGlass’s
  • Institute of Automotive Engineers Assessors
  • Karl Vella Auto Body Repairs
  • Marshall’s Panelcraft
  • Motor Vehicle Repair Association
  • Nationwide Crash Repair
  • Norwich Union Insurance
  • Retail Motor Industry Federation
  • RBS Insurance
  • Society of Motor Manufacturers and Traders
  • The Institute of the Motor Industry
  • The Motor Insurance Repair Research Centre (Thatcham)
  • Zurich Financial Services