La sécurité au travail ?

L’Organisation internationale du travail (OIT) célèbre le 28 avril la Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail pour promouvoir la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles à l’échelle planétaire.

Selon les statistiques de l’OIT :

  • 6 300 personnes meurent chaque jour d’un accident du travail ou d’une maladie liée au travail
  • 317 million d’accidents se produisent chaque année

Un grand nombre de ces accidents peuvent être évités.

Pour les employeurs, cela signifie des retraites anticipées coûteuses, la perte de personnels qualifiés, l'absentéisme et des primes d'assurance élevées. On estime que le fardeau économique des mauvaises pratiques de sécurité et santé au travail (SST) représente, tous les ans, 4 % du produit intérieur brut. Pour aider les organisations à réduire les accidents liés au travail, les blessures et les maladies, l’ISO travaille sur une norme qui permettra, pour la première fois, de disposer d’un cadre international de référence pour les meilleures pratiques en matière de SST – la future norme ISO 45001.

L'OIT est l'une des organisations qui contribuent à l’élaboration de la norme aux côtés d’autres acteurs comme l'IOSH (Institution of Occupational Safety and Health) et l'IIOC (Independent International Organisation for Certification).

Un premier projet sera disponible pour consultation au début de 2015.

« Créer un environnement de travail sûr est un élément décisif pour la réussite d'une entreprise et l'un des meilleurs moyens d'attirer/fidéliser les salariés et de maximiser la productivité. Bien qu'elle n'en soit encore qu'à un stade précoce, la future norme ISO donnera aux entreprises dans le monde entier des bases solides pour assurer leur succès à long terme » explique Charles Corrie, secrétaire du comité chargé de l’élaboration de la norme (ISO/PC 283).


Source : www.iso.org/iso.fr