Bel avenir pour les normes ISO sur l'environnement

Au terme d'une semaine de réunions au Panama consacrée à l'examen de la norme sur les systèmes de management environnemental – et à d'autres documents importants sur les émissions de gaz à effet de serre et l'empreinte eau, la prochaine version d'ISO 14001 a avancé à grands pas.

Du 23 au 28 mai, les experts internationaux ont traité les observations et les questions soumises au cours du processus de révision de la norme, et le texte du Projet de norme internationale (DIS) sera publié début juillet.

Pour Susan Briggs, Animatrice du groupe d'experts chargé de la révision, un engagement plus proactif à protéger l'environnement et l'implication manifeste de la direction sont des exigences qui comptent parmi les principales modifications apportées au document.

Écoutez les précisions que Susan Briggs donne sur les principaux changements qu'a impliqués la révision de la norme :

Ecoutez Susan Briggs

Révision des normes sur les gaz à effet de serre pour répondre aux besoins émergents

Au cours de la semaine, les experts ont également travaillé à la révision des normes ISO 14064 etISO 14065 sur les gaz à effet de serre. La révision de ces normes publiées respectivement en 2006 et 2013 en facilitera l'utilisation et l'adaptation aux nécessités actuelles en termes commercial et politique.

Selon Tom Bauman, Président du comité en charge du projet, la révision permettra d'actualiser ces normes pour tenir compte des nouvelles modalités de quantification et de vérification des émissions de gaz à effet de serre.

Tom Bauman nous explique ici quelques-uns des principaux enjeux abordés au cours du processus de révision, notamment l'utilisation possible de ces normes pour la prise en compte des compensations carbone ou pour la vérification de l'empreinte carbone des produits.

Ecoutez Tom Baumann

Les normes aident à répondre aux changements de politique environnementale

La révision régulière de la série de normes environnementales permet de s'assurer qu'elles demeurent des outils utiles pour s'adapter aux grandes lignes politiques dans ce domaine ; cet exercice est d'autant plus important qu'un nombre croissant de gouvernements dans le monde s'engagent fermement à lutter contre le changement climatique.

Au début de la semaine, le Président des États-Unis, Barack Obama, a annoncé une nouvelle proposition de réduction des émissions de carbone des centrales électriques dans le cadre de l'engagement des États-Unis à combattre le changement climatique. Selon Bob Page, Professeur à l'université de Calgary et Président du groupe d'experts qui travaille sur la famille de normes ISO 14000 (TC 207), cette annonce est un signe prometteur dans le sens de la poursuite des négociations sur les changements climatiques à l'échelon international.

Il a par ailleurs souligné le rôle que les Normes internationales joueront pour atteindre les objectifs de lutte contre le changement climatique: « La question critique est de savoir si les dirigeants de ce monde se mobiliseront à temps pour le sommet de Paris en décembre 2014. Il faut, dans cette optique, des approches descendantes avec des engagements au niveau national, et des actions ascendantes venant d'entreprises qui utilisent les normes environnementales ISO. »

M. Page a expliqué qu'en plus des normes pour la réduction de l'empreinte carbone et d'autres aspects de la lutte contre le changement climatique, l'ISO a établi des normes dans bon nombre des domaines où le Secrétaire général des Nations Unies juge nécessaire d'agir.

Feu vert pour la norme sur l'empreinte eau

Au cours de la semaine, le projet sur l'empreinte eau, ISO 14046, est lui aussi passé à un stade d'avancement supérieur puisque les experts en ont approuvé la publication. Le document final est attendu fin juillet.