Feu vert de l'ISO pour les travaux sur la santé et la sécurité au travail

L'ISO vient d'approuver la création d'un nouveau comité de projet pour élaborer une Norme internationale relative à la santé et la sécurité au travail (SST).

La norme tant attendue offrira aux organismes publics, à l'industrie et aux parties prenantes concernées des lignes directrices efficaces et concrètes pour améliorer la sécurité des travailleurs dans le monde entier. Les travaux seront menés sous la houlette du comité de projet de l'ISO, ISO/PC 283, Systèmes de management de la santé et de la sécurité au travail – Exigences.

Selon les statistiques de l'OIT, chaque jour, 6 300 personnes perdent la vie en raison d'un accident du travail ou d'une maladie liée au travail – soit plus de 2,3 millions de décès par an. La plupart des 317 millions d'accidents qui se produisent chaque année entraînent des absences prolongées du travail. Un grand nombre de ces accidents peuvent être évités, et la future norme ISO se propose d'établir, pour la première fois, un cadre international de référence pour les meilleures pratiques en matière de SST, et de réduire ainsi les accidents, blessures et maladies liés au travail, dans le monde entier.

L'ISO/PC 283, dont le secrétariat a été confié à la British Standards Institution (BSI), tiendra sa première réunion du 21 au 25 octobre 2013 à Londres, au Royaume-Uni. Il sera chargé de convertir la norme OHSAS 18001 (exigences relatives aux systèmes de management SST) en norme ISO..

Le Secrétaire de l'ISO/PC 283, Charles Corrie, précise que « selon l'OIT, le fardeau économique des mauvaises pratiques de sécurité et santé au travail représente, tous les ans, 4 pour cent du produit intérieur brut. Pour les employeurs, le coût est important du fait des départs en retraite anticipée, de la perte de personnel qualifié, de l'absentéisme, et des primes d'assurance élevées dus aux accidents et maladies liés au travail. La future norme ISO a le potentiel d'améliorer le management de la santé et de la sécurité au travail, au niveau mondial. »

Le comité de projet de l'ISO réunira des experts ainsi que des parties prenantes intéressées par le management de la santé et de la sécurité au travail. Le comité aura pour tâche de développer une norme de système de management générique suivant la démarche inaugurée par des normes comme ISO 9001:2008 pour le management de la qualité ou ISO 14001:2004 pour le management environnemental et qui, depuis, a été appliquée à d'autres domaines.

« Créer un environnement de travail sûr est un élément décisif pour la réussite d'une entreprise et l'un des meilleurs moyens d'attirer/fidéliser les salariés et de maximiser la productivité. Bien qu'elle n'en soit encore qu'à un stade précoce, la future norme ISO donnera aux entreprises dans le monde entier des bases solides pour assurer leur succès à long terme » conclut Charles Corrie.


Source : www.iso.org/iso/fr