Les Normes internationales – Pour établir une confiance mondiale – 42ème Journée mondiale de la normalisation – 14 octobre 2011

La Journée mondiale de la normalisation est célébrée chaque année, le 14 octobre, pour rendre hommage aux travaux des milliers d'experts du monde entier qui collaborent au sein de la CEI, de l'ISO et de l'UIT pour élaborer les Normes internationales d’application volontaire qui facilitent le commerce, diffusent les connaissances et permettent de partager les progrès technologiques.

La Journée mondiale de la normalisation 2011 a pour thème : «Les Normes internationales – Pour établir une confiance mondiale».

Le message de la Journée mondiale de la normalisation est signé par les dirigeants des trois principales organisations internationales de normalisation : M. Klaus Wucherer, Président de la Commission électrotechnique internationale (CEI), M. Boris Aleshin, Président de l'Organisation internationale de normalisation (ISO), et M. Hamadoun Touré, Secrétaire général de l'Union internationale des télécommunications (UIT). Les trois organisations forment en partenariat la Coopération mondiale de la normalisation (WSC).

Leur message souligne que les normes internationales relatives aux produits et services sous-tendent la qualité, l'écologie, la sécurité, la fiabilité, l'interopérabilité, l'efficience et l'efficacité. Elles renforcent ainsi la confiance des fabricants quant à leur aptitude à être présents sur les marchés mondiaux avec la certitude que leurs produits seront performants dans le monde entier.

Cela tient au fait que les normes internationales assurent l’interopérabilité des produits, qui permet de dégager des économies d’échelle et garantit aux utilisateurs un même service où qu’ils se trouvent. Les normes internationales bénéficient ainsi tant aux consommateurs qu’aux fabricants et aux prestataires de service. Dans les pays en développement, elles permettent éminemment d’accélérer l’introduction de nouveaux produits et services et favorisent le développement économique.

«Dans le monde contemporain, nos attentes sont élevées quant au bon fonctionnement de ce qui nous entoure», affirment les trois dirigeants.

«Nous nous attendons à ce qu’en prenant le téléphone, nous soyons instantanément connectés à n’importe quel téléphone sur la planète. Nous voulons être connectés à l’Internet et recevoir nouvelles et informations… instantanément. Lorsque nous tombons malades, nous faisons confiance aux appareils médicaux utilisés pour nous soigner. Lorsque nous sommes au volant, nous nous fions aux systèmes de gestion du moteur, de direction et de freinage, et de sécurité des enfants. Nous nous attendons à être protégés contre les pannes de courant et les effets nocifs de la pollution.»

Les dirigeants de la CEI, de l’ISO et de l’UIT soulignent que les normes internationales sont un gage de confiance sur le plan mondial, ajoutant: «Un des principaux objectifs de la normalisation est en effet d’apporter cette confiance. Les systèmes, produits et services fonctionnent conformément à nos attentes grâce aux caractéristiques spécifiées dans les normes.»

De plus, les normes internationales créent cette confiance car elles sont élaborées dans un environnement d’ouverture et de transparence, où chaque partie prenante peut apporter sa contribution.

Les trois dirigeants de la normalisation concluent en insistant sur l’objectif de la CEI, de l’ISO et de l’UIT, qui est de «faciliter et accroître cette confiance sur le plan mondial, de façon à connecter le monde aux normes internationales».


Source : www.iso.org/iso/fr