La nouvelle norme ISO 19011 donne une valeur ajoutée aux audits de système de management

L’ISO vient de publier une édition mise à jour d’ISO19011, la norme relative aux audits qui permettra d’économiser de l’argent, du temps et des ressources, grâce à une seule et même approche pour de multiples audits de système de management.

Dans le contexte économique actuel, bon nombre d’organisations cumulent plusieurs systèmes de management – notamment pour la qualité, l’environnement, les services informatiques et la sécurité de l’information. C’est pourquoi elles auraient intérêt à harmoniser et, si possible, à combiner les audits pour ces différents systèmes.

Le champ d’application d’ISO 19011:2011Lignes directrices pour l'audit des systèmes de management, publiée en 2002, si on le compare à la première version publiée en 2002, qui se limitait à ISO 9001 (qualité) et ISO 14001 (environnement), a été élargi afin de refléter la conception actuelle et les complexités de l’opération consistant à auditer plusieurs normes de systèmes de management (NSM).

Cette norme aidera les organisations qui l’utiliseront à améliorer et à simplifier l’intégration de leurs systèmes de management. En outre, en facilitant la réalisation d’un audit unique pour plusieurs systèmes, ISO 19011 servira à rationaliser les processus d’audit, à conjuguer les efforts et à interrompre le moins possible les activités des unités auditées.

Une attention particulière a été portée à la mise en œuvre du programme d’audit. En suivant l’intégralité des lignes directrices énoncées dans la norme, les directions des organisations ont toutes les chances de faire de l’audit un outil indispensable à la réalisation de leurs objectifs.

ISO 19011:2011 fournit des lignes directrices non seulement pour la conduite d’audits, internes et externes, de systèmes de management, mais aussi pour la gestion de programmes d’audits. Cette Norme internationale cible les utilisateurs comme les auditeurs, les responsables d’équipes d’audit, les responsables du management de programmes d’audit, les organisations mettant en œuvre des systèmes de management, ainsi que les organisations ayant besoin de conduire des audits de ces systèmes à des fins contractuelles ou réglementaires.

Alister Dalrymple, Animateur du groupe qui a procédé à la mise à jour de ces lignes directrices, décrit les avantages que cette nouvelle norme devrait offrir aux utilisateurs, ainsi que les améliorations apportées à l’édition de 2002 qu’elle remplace:

«ISO 19011:2011 a été révisée dans l’optique de donner la possibilité aux auditeurs, aux organisations qui mettent en œuvre des systèmes de management et à celles qui ont besoin de conduire des audits de tels systèmes, de réévaluer leurs propres pratiques et de déterminer leur potentiel d’amélioration.

Le concept de risque, qui n’était pas présent dans la version de 2002, est maintenant dans la norme. La compétence de l’équipe d’audit et de l’auditeur est également plus explicitement reconnue, et le recours aux technologies dans le cadre d’audits à distance est accepté pour, par exemple, mener des entretiens ou étudier des documents à distance.»

En outre, la relation entre les normes ISO 19011:2011 et ISO/CEI 17021:2011, Évaluation de la conformité – Exigences pour les organismes procédant à l'audit et à la certification de systèmes de management, a été clarifiée. Les lignes directrices énoncées dans la norme ISO 19011:2011 pourraient être utiles aux personnes engagées dans des audits de certification de système de management qui observent les exigences d’ISO/CEI17021:2011.

La norme ISO 19011:2011, Lignes directrices pour l'audit des systèmes de management, a été élaborée par le comité technique ISO/TC 176, Management de la qualité et assurance de la qualité, sous-comité SC 3, Techniques de soutien. Elle est disponible auprès des instituts nationaux membres de l'ISO (voir la liste complète avec les coordonnées). Il est également possible de l'obtenir directement auprès du Secrétariat central de l'ISO au prix de 142 francs suisses, par l'intermédiaire de l'ISO Store ou en contactant le Département Marketing, Communication & Information.


Source : www.iso.org/iso/fr